Patrimoine Historique

La culture samarienne !
2021-07-02_083735
La cathédrale d'Amiens

La Cathédrale d’Amiens est inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Au XIIIe siècle, motivés par la foi de leurs habitants, les villes rivalisaient entre elle pour construire le plus bel édifice religieux. Grâce à l’évolution des techniques ,à l’expérience des autres chantiers, à la rapidité de sa construction, Notre-Dame d’Amiens atteint une rare homogénéité de style.

 

 

La cathédrale d’Amiens, au cœur de la Picardie, est l’une des plus grandes églises gothiques « classiques » du XIIIe siècle.

A visiter : www.cathedrale-amiens.fr

Le parc Samara

Samara est le nom gaulois du fleuve Somme qui traverse le département et qui a donné son nom en 20. après J-C à la ville d’Amiens. La Préhistoire dans la Somme, une longue histoire…

C’est au milieu du XIXème siècle que Boucher de Perthes découvre des silex taillés et des restes d’animaux fossiles dans les carrières d’Abbeville.

 

 

Samara est une exposition moderne qui vous replonge dans le passé.

Site web : www.samara.fr

Renseignements tél.: 03 22 51 82 83

samara
1278965420
Le château fort de Rambures

A 150 kilomètres de Paris, 30 kilomètres de la mer… Une forteresse féodale du XVème siècle meublée, classée monument historique dès 1840. Joyau de l’architecture militaire à la fin du Moyen-Age construit d’une seule envolée sur un plan original. Parc boisé à l’anglaise et roseraie.

 

 

Site web : www.chateau-rambures-picardie.fr

Renseignements tél.: 03 22 25 10 93

 

La cité souterraine de Naours

Dès le IIIe siècle, les hommes creusent le plateau calcaire pour se mettre à l’abri des invasions normandes. Ils développent un réseau de galeries et de cachettes appelé « muches » (cachettes en picard) long de trois kilomètres. Une véritable ville souterraine s’étend ainsi, formée de 26 galeries et de 300 chambres qui peuvent abriter 2000 personnes et le cheptel du village.

gr
abbaye de valloires
L'Abbaye de Valloires

Entourée de bois, de vergers et de jardins dans un site solitaire du val d’Authie, l’Abbaye de Valloires offre un rare et bel exemple de l’architecture du XVIIIe siècle étonnant témoin, pour le moins curieux dans cette région et le plus parfait exemple de cette architecture dans la France entière.

 

 

Site web : www.abbaye-valloires.com

Renseignements tél.: 03 22 29 62 33

Le musée Somme 1916

Le musée se trouve sous terre, venez revivre la vie des soldats et la dure réalité qu’ils subissaient dans les tranchées. Il ne manque que la parole aux nombreux mannequins pour s’imaginer et se retrouver dans une période de notre histoire. Le temps passe mais la mémoire reste. Une quinzaine d’alcôves et de vitrines sont installées dans un souterrain de 230m.

 

 

Site web : www.musee-somme-1916.eu

E-mail : musee@somme-1916.org

Renseignements tél.: 03 22 75 16 17

2021-07-02_084649
2021-07-02_085124
Le musée Picarvie

Au cœur de la jolie ville côtière de Saint-Valery-sur-Somme, vous tomberez sur un p’tit musée qui renferme tous les secrets des métiers d’antan ! C’est le musée Picarvie, qui porte bien son nom, car, au fil de la visite, vous découvrirez un village picard au 19e siècle. Du serrurier au maréchal ferrant, en passant par la maîtresse d’école! Une visite qui plaira aux petits comme aux grands!

 

 

Site web : www.musee-picarvie

Renseignements tel.:  03 22 26 94 90

E-mail : musee.picarvie@baiedesomme.fr

Musée Lombart

Ce musée, offert à la ville de Doullens en 1908 par Jules François Lombart, industriel chocolatier et grand amateur d’art, présente des œuvres de Corot, Chardin, Daubigny et Poulbot (originaire d’une famille locale) ainsi qu’une momie, des objets égyptiens et des pièces archéologiques. Ce musée très hétéroclite possède également un très beau jardin à la française.

 

Site web : museelombart.fr/

Renseignements tel.: 03 22 77 02 55

2021-07-02_085315
2021-07-02_085558
Mémoire National Australien

Lieu de mémoire majeur de la Grande Guerre, le mémorial national australien de Villers-Bretonneux est dédié à tous les morts australiens sur le front occidental lors de la Première Guerre mondiale. Le mémorial porte les noms des 10 773 soldats de la Force impériale australienne sans tombe connue qui ont été tués entre 1916, année où les forces australiennes sont arrivées en France et en Belgique, et la fin de la guerre.

 

 

 

Site web : sjmc.gov.au/site-du-sjmc

E-mail : sjmc@dva.gov.au

Traduire »